• Accueil
  • Comment réduire son impact sur l'environnement ?

Comment réduire son impact sur l'environnement ?

Un écogeste est un geste, souvent simple et quotidien, que chacun de nous peut faire afin de diminuer la pollution et améliorer son environnement.

Chauffage et isolation

  • Je règle la température de mon accumulateur d'eau chaude : 
    → 50 °C suffisent pour inhiber la prolifération des germes. ​
     
  • J’utilise une chaudière à condensation :
    → permet 15  à 20 % d’économie de consommation d’énergie.
     
  • Je ferme les volets et les fenêtres durant la journée en été afin de me passer d'un climatiseur.
     
  • J’installe des doubles fenêtres ou des fenêtres à double vitrage pour réduire les échanges thermiques : 
    → outre l'insonorisation, les doubles fenêtres réduisent d'environ 15 % les pertes de chaleur en hiver et celles de fraîcheur en été.
     
  • Je ne couvre pas les radiateurs (par exemple pour faire sécher du linge).
     
  • J’isole le chauffe-eau et les tuyaux qui traversent les pièces froides (garage, cave, remise…).
     
  • Je ne surchauffe pas mon habitation :
    → 19°C sont très confortables ; 16 °C sont suffisants dans les chambres : 1 °C en moins, c'est 7 % d'énergie économisée !
    Pour une absence de plus de deux jours, je règle en position hors-gel (8 °C).

     
  • Je ferme mes volets et rideaux la nuit.
     
  • J’isole la toiture : 
    → cela diminuera ma consommation d'énergie de 30 %.
     
  • J’utilise un thermostat d’ambiance programmable qui régule automatiquement la température de la pièce. 

​Les équipements électriques

  • Avant d’acheter un nouvel appareil électroménager, je vérifie ses performances grâce à son étiquette énergie. De A+++ pour le plus économe à G pour le plus gourmand en énergie, elle est là pour m’indiquer le produit le plus respectueux de l’environnement :
    → À volume équivalent, un appareil de classe A+++ consomme de 30 à 60% moins  d’énergie  qu’un appareil de classe A.
     
  • J’éteins et je débranche tous les appareils électriques dont je n’ai pas besoin, car même en mode veille, ils consomment de l’électricité :
    → Un téléviseur en veille, c’est jusqu’à 70% de sa consommation totale en électricité.
     
  • Je dégivre régulièrement mon réfrigérateur avant que la couche de givre n’atteigne 3 mm d’épaisseur, ce qui me permet d’économiser jusqu’à 30% de sa consommation d’électricité.
     
  • J’utilise au maximum la lumière naturelle en plaçant près des fenêtres les plans de travail (cuisine, bureau, etc…) :
    → J’utilise des ampoules basse consommation qui dépensent 4 à 5 fois moins  d’électricité que les traditionnelles et durent 6 fois plus longtemps.
     
  • Je ne fais fonctionner mon lave-linge ou mon lave-vaisselle que lorsque la machine est remplie ou alors j’utilise la fonction demi-charge :
    → Un cycle à 40°c consomme 3 fois moins d’énergie qu’un cycle à 90°C.
     
  • J’adapte la casserole à la taille de ma plaque pour éviter les déperditions de chaleur  et je la couvre pour faire bouillir de l’eau :
    → Je consomme 4 fois moins d’énergie.
     
  • Je ne me sers pas de mon four pour décongeler les aliments mais je les sors tout simplement à l’avance.
     
  • 1 seul bain consomme autant que 3 douches, si je prends soin de fermer le robinet pendant que je me savonne :
    → Alors je privilégie la douche qui est plus économe !

​Les produits consommables

  • L’éco-attitude c’est limiter les impressions, privilégier le courrier électronique, classer électroniquement, trier les déchets pour recycler ceux qui peuvent l’être (papier, carton) :
    → C’est réaliser des économies tout en respectant l’environnement !
     
  • Je privilégie les produits en vrac pour minimiser les déchets d’emballage.
     
  • Je choisis des fruits et légumes de saison pour limiter la consommation d’énergie liée à leur transport et au chauffage des serres.
    → Un fruit importé hors saison par avion consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même produit localement.
     
  • Je fais laver ma voiture dans une station de lavage, car ce lieu est équipé de circuits d’évacuation des produits de lavage :
    →  Cela me permet également d’économiser environ 200 litres d’eau.
     
  • Je n’oublie pas de faire contrôler régulièrement ma voiture ou ma moto, notamment le filtre à air et le pot d’échappement :
    → Une voiture bien réglée représente 20% de pollution en moins et 10% de carburant économisé.
     
  • Quand j’utilise ma voiture, je démarre en douceur pour éviter une surconsommation,  je conduis en souplesse, et je respecte les limitations de vitesse :
    → Ce qui représente plus de 40% d’économie en consommation d’essence et de rejet d’émissions polluantes.

Ces quelques éco-gestes ne sont qu’une infime partie de ce que nous pouvons réaliser pour notre planète.
Pensons aux générations futures !

« ON N’HERITE PAS LA TERRE DE NOS ANCÊTRES, ON L’EMPRUNTE A NOS ENFANTS »
(Antoine de Saint-Exupéry)